La ScopeCam de chez RunCam

La ScopeCam de chez RunCam

20 juin 2018 Non Par Fever

Quand on est sniper, quoi de plus agréable que d’immortaliser ses plus beaux tirs en vidéos.
Et pour cela, un nouveau petit accessoire vient de voir le jour.
Toute belle et toute neuve, la ScopeCam de chez RunCam est là.

Packaging

Et là, y a pas à dire, on est sur un beau produit, pensé et conçu pour l’airsoft.
Le packaging est simple, sobre et efficace.
La caméra est bien au chaud dans son logement en mousse, sans risque de bouger.
Le reste des accessoires est dans une petite boite rangée dans un compartiment prévu à cet effet, où l’on retrouve :
– un rail de montage (compatible 30 et 24.5mm )
– un câble USB
– un câble TV
– un tournevis
– la traditionnelle notice.

Bon, la notice ne vous sera pas d’une grande aide si ce n’est pour connaître les différents boutons et la signification des LEDs.
Pour les réglages il vous faudra forcément relier la caméra à votre smartphone via l’application RunCam, dispo sur IOS et ANDROID.
Bien que je ne sois pas spécialement fan de ce manque de paramétrage direct ou d’une interface PC, je reconnais que l’application est très intuitive et que la connexion caméra/téléphone se fait très facilement. Et il faut avouer que la caméra sera plus souvent sur le terrain que derrière le pc, donc autant avoir une solution “portative”.
Jusque là, rien à signaler. On est sur du classique. Allons voir plus en détails.

L’externe.

Toute en alu et en noir, cette scopecam est clairement sexy.
La prise en main est agréable, légère (118gr avec la batterie) et respire la solidité. La caméra se montre plutôt fine et discrète avec 9.7cm de long, pour 3.7cm de haut et 4cm de large.
Les boutons réagissent bien et sont loin de faire “cheap”. Les différentes LEDs sont bien visible.
Un design soigné donc, épuré, qui colle plutôt bien avec les attentes d’un joueur une fois sur le terrain (selon moi).

Premier point positif, derrière son cache objectif en plastique se trouve un verre de protection Gorilla, afin d’offrir une meilleure protection pour la lentille.
Voila qui est ingénieux et rassurant.

A l’arrière on retrouve la LED de mise en route, la LED de batterie/WIFI, une prise Micro USB B et une prise Mini USB. La première servira principalement à l’alimentation/rechargement de la caméra et la deuxième servira pour connecter la caméra à une TV , ou comme indiqué sur le site de Runcam une Lipo 2S ou 3S, mais ce point reste encore à éclaircir et je ne saurais que trop vous conseiller d’utiliser la batterie Runcam pour éviter tous risques.
Et bien sur, mais c’est une évidence, le logement pour la batterie. Qui est d’ailleurs une batterie Li-ion 3.7V 850mAh.

Le rail picatinny en dessous est également très solide et fait d’un seul bloc avec le corps de la caméra. La vis bien qu’assez petite fait parfaitement son travail, et bien qu’elle dispose d’une encoche pour tournevis plat, vous n’en aurez pas besoin pour fixer votre caméra.
Je ne vais pas vous apprendre à utiliser un picatinny mais notez simplement que le système de la caméra s’élargie suffisamment pour la poser directement sur le rail. Pas besoin de la faire glisser tout le long. Vous desserrez, vous posez à l’endroit voulu et vous revissez, c’est tout. Ça parait tout bête mais selon votre configuration de jeu ou la taille de votre lunette cela peux s’avérer pratique.

Dernier point sur l’externe, le tube avant.
Qui fait certes office de protection mais qui permets également d’accéder à la lentille sans avoir à démonter la caméra. Il vous suffit juste de dévisser le tube. Vous pourrez alors changer de lentille comme bon vous semble. Celle d’origine est en 35mm mais RunCam a déjà annoncé la possibilité d’avoir des lentilles en 16/25/35/50mm.

Et si on pousse encore plus loin en dévissant les 2 vis (une au dessus et une en dessous) du tube … N’ayez pas peur, c’est fait pour. Vous pourrez accéder au capteur vidéo et à la nappe vidéo. Les plus bricoleurs envisageront déjà la possibilité d’une lentille déportée…

Mais sans aller jusque là, c’est également ainsi que vous procéderez pour tourner la lentille d’un quart de tour, afin de filmer soit dans un axe vertical soit horizontal.

Petit détail à ce sujet, ce sont des vis en étoiles, ce qui gage une certaine durabilité je suppose, contrairement à du 6 pans. Et vu que c’est assez peu courant sur nos répliques, RunCam vous fournit le petit tournevis qui va bien.
Mais RunCam ne fait pas les choses à moitié. Ce petit tournevis est aimanté ! Là, c’est vraiment poussé le sens du détail et franchement c’est une très agréable surprise, car perdre une de ces vis sur le terrain serait bien embêtant, mais ici aucun risque que cela vous arrive.

L’interne.

Rentrons maintenant dans le vif du sujet. L’interne et les caractéristiques de cette caméra.
Et là, y a de quoi faire.

Dans un premier temps, la résolution. Nous avons le choix entre :
1080p@60fps, 1080p@30fps, 720p@120fps et 720p@60fps. Bref y en a pour tous les goûts, aussi bien pour des clips de qualité ou bien pour un montage au ralentit.
Les fichiers vidéos sont au format .MOV et la résolution photo est de 4MP.
Bien que RunCam annonce une possibilité de carte MicroSD de 64go max, il n’en est rien. Ma carte 128go passe très bien, sans nécessité de formatage, et me permets d’avoir jusqu’à 9h d’enregistrement vidéo (à condition d’avoir suffisamment de batterie)
Il y a également les paramètres plus basiques comme l’horodatage, l’enregistrement en boucle, les paramètres TV et Wifi ect ect…

Vous pourrez via l’application configurer tout ça, notamment la résolution, et choisir les différents modes d’utilisation : caméra, photo, time-lapse, rafale.
Mais vous pourrez aussi régler la balance des blancs, indice de lumination, le FOV( champ de vision) qui vous permettra d’ajouter un peu plus de zoom, la mesure d’exposition et même inverser l’image, si jamais la caméra est fixé à l’envers sous votre réplique.
Et il y a même un rappel de l’état de la batterie, ainsi que la capacité de la carte mémoire, ce qui est toujours pratique. Un petit coup d’oeil rapide sur son téléphone et on sait où on en est.

La batterie de 850mAh offre une autonomie de quelques heures et peut être rapidement changé par une autre batterie similaire.
Cependant si vous n’en avez pas, vous pouvez recharger votre caméra et ce de 2 façons :
– via une batterie externe.
– via une batterie Lipo 2S ou 3S ( sous réserve de connaître le bon type de batterie ).
Et oui, petite nouveauté, la caméra ( comme annoncé sur le site de Runcam ) fonctionne avec des batteries Lipo. Toujours pratique si on ne veux pas s’encombrer de batteries supplémentaires spécifiques ou bien pour ceux qui ne veulent pas dénaturer leur tenue. Une Lipo cachée dans une Anpeq et le tour est joué.

Attention cependant, je trouve que la caméra chauffe rapidement.
Je ne pense pas qu’elle risque quoi que ce soit, et faut avouer que je “m’amuse” avec elle sous 30° mais elle chauffe assez vite je trouve.
Couplée à une source d’alimentation externe, c’est encore plus flagrant. Si jamais vous envisagez de filmer tout en rechargeant la batterie, je vous le déconseille. Privilégiez plutôt de retirer la batterie interne et d’alimenter la caméra uniquement par la source externe. Ça chauffe beaucoup moins et la caméra fonctionnera tout pareil.

Conclusion

Y a pas à tourner autour du pot, RunCam nous propose là un produit digne de ce nom, qui est certes une version améliorée de sa Runcam2 classique mais qui propose enfin une vrai alternative esthétique et efficace à nous airsofters.
Que ce soit l’externe comme l’interne, cette caméra a très peu (voir pas) de points négatifs comparé à ces sœurs ou cousine d’autres marques. Bien au contraire, elle apporte même certains avantages comparé à d’autres.
Pratique, solide, polyvalente. Cette caméra a clairement été pensée et conçue pour être une vrai scopecam. Et on le sent quand on l’utilise.
Pour Pré6sion, c’est validé à 200%.
Ne voulant pas attendre trop longtemps pour vous présenter cette review de la Scopecam de chez Runcam, nous vous montrerons les rendus vidéos de cette camera en conditions réelles d’utilisation, à savoir pendant le Golf de Sniperland qui se déroulera ce week-end et ou, moi même, alias Fever j’irai concourir sous les couleurs de Pré6sion. Donc restez connectés sur la page Pré6sion car début de semaine prochaine vous aurez la possibilité de voir les vidéos de cette Scopecam de chez RunCam.

Facebook Comments