Retex OP Conflicto

Retex OP Conflicto

11 novembre 2019 Non Par Fever


Alors, je m’étais promis de faire un retour sur cette op. D’une part car c’est une des premières de ce genre de la part des Taipans, et je pense qu’il est important de faire remonter son ressentit aux copains pour les encourager dans leurs démarches, mais aussi car c’est ma première expérience avec Airsoft Unity et qu’on m’en a dit beaucoup de bien.

Pourtant, je mets du temps à écrire ces lignes et j’avoue que je ne sais pas vraiment pas où commencer. Dois-je faire court ou au contraire rentrer dans le détail ?
Et si je lutte autant c’est que mon expérience au cours de cette OP n’est pas que positive …
Cela dit, suis-je objectif ? Pas sûr. J’y ai participé non pas entant que joueur mais entant que PNJ, puisque j’incarnais un journaliste prit dans un conflit et cherchant la vérité.
Donc d’un côté je n’ai pas été autant impliqué / impacté que les joueurs mais d’un autre côté, j’ai pu tourner sur tout le terrain, voir toutes les factions et donc avoir un regard plus général de l’OP. Mais si je vous dis tout ça, c’est bien pour faire la nuance que mon avis ne tient qu’à moi.

Car finalement, et comme souvent, je constate que beaucoup de joueurs ont râlé sur le moment présent mais que tous les retex fait à l’issu sont positifs. Alors que doit-on en conclure ? L’OP méritait vraiment de râler ou y a-t-il assez de bons points pour qu’on passe au-dessus des couacs (et que bien souvent, on râle à cause de la fatigue. Au vu de la météo, moi le premier j’aurai été de mauvaise humeur)

Je vais donc partir sur un résumé, un retex court. Car je me perds déjà dans ma propre réflexion et je ne vais pas vous endormir avec tout ça.

L’OP est-elle bien ou réussie ? Sur ça, j’ai envie de dire non. Et oui, je sais, je mets les pieds dans le plat direct. Mais vous me connaissez, j’aime enfoncer les portes. Mais avant de me jeter la pierre, laissez-moi m’expliquer. Pourquoi je considère l’OP comme non réussie ? Beaucoup trop de problèmes sont survenus. Et je sais, les contre temps techniques, comme un pneu crevé, sont de la faute de personne. Et je suis prêt à les mettre de côté, même s’ils ont été nombreux. Par contre, qu’une entreprise professionnelle ne sache les gérer, ça c’est autre chose. Car là où j’attendais Unity au tournant, c’était bien sur ça. Après tout, c’est bien ce qu’on attend d’une société organisatrice d’évènement, que tout se passe sans problème. Et que si soucis il y a, ils soient réglés presque sans qu’on s’en aperçoive. Malheureusement, ça n’a pas été vraiment le cas sur cette OP. Et si je suis prêt à pardonner aux Taipans sur ça, car c’est leur première grosse OP, je ne peux pas vraiment faire pareil vis-à-vis d’Unity qui n’en est pas à son premier coup d’essai.

Que ce soit la logistique, la mise en place, la gestion ou même les objets et matériels d’animations, je trouve que cela était très léger…. L’OP avait plus des allures d’une grosse dominicale que d’une vraie OP. Et je trouve ça un peu décevant car ce n’est pas ce qui avait été annoncé. Mais bon, à force, je devrais m’habituer qu’entre la pub et la réalité, on ne s’y retrouve jamais. Par contre le prix, lui, il n’a pas changé…. Et vous m’excuserez mais à 50€ la dominicale sur 2 jours, je trouve ça un peu cher en vue du jeu proposé…. En dehors des tentes militaires prêtées, il n’y avait pas grand-chose pour relever le niveau. Alors y avait bien une buvette sauf que je n’ai pas vraiment trouvé qu’il y avait foule. Il y avait aussi un point de vente pour des consommables mais encore une fois, je ne suis pas spécialement réceptif à ce genre de chose. En général, quand je pars en OP, je m’assure de tout avoir avant de partir. Mais l’effort de mettre cela en place reste salutaire. Par contre pour le reste… Les barrières et les hérissons anti véhicule étaient des morceaux de planches clouées et qui tenaient à peine. Des tubes PVC coupés, même pas ébavurés, et à peine recouvert d’un coup de bombe de peinture. Quelques barricades ont été rajoutées sur les structures déjà existantes…. Mais on est loin d’une métamorphose. Pour connaitre assez bien le terrain, je n’ai pas vu une grande différence entre les moyens mis en place pour les parties du dimanche et cette OP. En dehors des tentes militaires, rien pour définir réellement un camp. L’hélico crashé reste le plus impressionnant même si de taille modeste. Malheureusement, il restera sous exploité. Donc je me demande bien où sont les 50€ de paf….

NdLR : je ne parlerai pas du vrai hélico qui a été annulé pour raison météorologique. Ça malheureusement, ce n’est de la faute de personne et la météo était vraiment horrible. Et comme ce n’était pas compris dans le paf mais comme un supplément. Et que ce sera remboursé… Je suis forcément déçu de ne pas avoir pu faire un tour dans les airs mais je n’en tiendrai pas rigueur, à personne.

Certes, il y a les patchs. Très jolis d’ailleurs mais vu qu’il y a eu beaucoup moins de joueurs que prévu, les quantités étaient démesurées. Donc une perte financière je suppose. Et des dogtag mais payant… Enfin pas pour tous, car à la fin de l’OP, pour s’excuser des soucis, le restant de dogtag a été offert aux derniers joueurs présents, s’ils ne l’avaient pas déjà acheté en début de weekend… Encore une fois, un geste d’excuse, c’est bien mais le geste est très maladroit. Ce qui est à l’image de toute l’OP. Une bonne intention, réalisée très maladroitement. Personnellement, je préfère avoir moins de packaging et un contenu plus qualitatif, plutôt qu’un joli enrobage pour cacher un produit bénin (et ça vaut pour les événements, le matos ect…)

Niveau jeu en lui-même, je reste aussi mitigé. Mais n’étant pas impliqué dans le jeu airsoft, je ne pourrai pas être catégorique. Je regrette juste que le rôleplay n’ai pas été plus marqué. Après, je sais qu’il est difficile de garder un rôle quand on est avec les copains. Et je suis le premier à avoir du mal avec cela donc je ne jetterai pas la pierre sur ce point.
Par contre, là où je suis moins clément, c’est sur le recrutement. Car l’OP qui se voulait d’un certain niveau devait avoir un recrutement sur dossier. Ce qui était très bien, afin de filtrer les joueurs capables ou non de prendre part à ce genre d’évènement. Par contre, pourquoi ça n’a pas été respecté jusqu’au bout ?… Mystère. Sans doute par manque de participants. Je ne pourrai l’affirmer. Mais certains joueurs présents n’avaient clairement pas l’état d’esprit pour ce genre d’OP et ont gâché en partie l’expérience, obligeant même les organisateurs à instaurer une pause afin que les esprits se calment. Cela faisait longtemps que je n’avais pas vu de tels prisent de tête, de tels comportements violents et des insultes aussi lourdes sur le terrain des Taipans….

Couplé à cela, beaucoup de temps mort. Des phases d’attentes interminables à subir une météo difficile. Je pense, et c’est une simple hypothèse car je n’ai pas toutes les cartes en main pour juger de façon précise, mais je pense que le scénario se voulait trop compliquer pour qu’il puisse se dérouler sans encombre. Et il y avait surtout beaucoup trop de factions. Six au total. On sait bien que ça ne se passe jamais comme prévu. Mais si déjà de base on part avec un plan compliqué sur le papier, c’est multiplier les risques de contre temps une fois le jour J. Parfois, un peu de modestie ne fait pas de mal. Mieux vaut simple et bon que complexe et bancale. Et ça malheureusement, je ne peux pas passer à côté car encore une fois, Unity n’en est pas à son premier coup d’essai. Et entant que professionnel, il devrait savoir, il devrait pouvoir anticiper et gérer ce genre de chose.

Sauf que sur ce weekend, ce n’a pas été le cas. Mais rejeter la faute sur Unity, ou sur Kirsov qui en était le représentant ce weekend, ne serait pas juste. Or, et même si mon retex peut paraitre dur, mon but n’est pas de casser du sucre sur le dos de qui que ce soit. Pour dédouaner Kirsov, il a dû gérer seul tout cela. Et déjà, bravo à lui d’avoir tenu malgré tous les problèmes. D’autres auraient craqué bien avant. Mon seul reproche que je lui ferai sur ce weekend, c’est d’être resté seul à gérer. En vue de l’ampleur que devait avoir l’événement, et surtout de l’ampleur qu’ont pris les problèmes, il ne pouvait pas gérer seul. Déléguer n’est pas toujours facile mais c’est parfois vital. Unity a très bonne réputation mais personnellement, je conseillerai de revoir leur méthodologie.

Bien, il est temps de conclure car j’avais promis de faire court et je commence à trainer en longueur. D’ailleurs si vous avez tout lue, bravo et merci à vous.
Pour résumé, mon expérience Conflicto est très mitigée. Beaucoup de belles promesses qui n’ont pas été tenu. Un niveau bien en dessous de ce que l’OP aurait dû / aurait pu être. Et une qualité de jeu tout juste correcte.
Pourtant, je suis resté tout du long et j’en garde de bons souvenirs. Mais ça, c’est grâce aux copains. Car c’est toujours un plaisir de les revoir et de passer un moment avec eux. Merci à la Fox, aux Taipans, aux DV et à bien d’autres. Et quand on est avec ces mecs, peu importe les ennuis et la difficulté, on sait qu’on va se régaler.
Confilcto est à mon sens une OP qui n’a pris vie qu’à travers et grâce aux joueurs. Mais n’étant pas joueur à ce moment-là mon expérience est quelque peu assombri. Un premier contact un peu décevant. Des ambitions un peu trop haute à mon sens, de la part des organisateurs. Comme je l’ai entendu : « N’est pas BorderWar qui veut ». C’est un point à méditer pour les futurs évènements. Un échec n’en est vraiment un que si on n’en tire aucune leçon.

Facebook Comments