Hors Sujet – Le Mosin Nagant

Hors Sujet – Le Mosin Nagant

13 septembre 2019 Non Par Fever

Hier soir, une super soirée entre amis autour d’un verre.
Et l’occasion pour moi de mettre la main sur Mosin Nagant.

Je ne rentrais pas dans les détails (interne, hopup ect…) de la réplique car clairement, elle n’est pas là pour les performances. Et nous non plus.
Par contre le feeling ressentit en la tenant est fou !

Un fusil bois et métal. Et on dirait ce qu’on voudra, la sensation du bois fera toujours son effet.
Un petit bébé pas si lourd que ça car bien équilibré.
L’armement n’est pas le plus dur que j’ai pu rencontrer mais en vue de la faible course à faire, ça créer une petite surprise.

La détente est juste du bonheur.
A une époque où on cherche des détentes souples et à la course réduite, on est là sur quelque chose à contre courant. Une queue de détente lourde sous l’index, qui demande une vraie pression mais aucun point dur et le coup surprend quand il arrive. Et ça, c’est vraiment agréable.

Mais ce qui me bluff le plus sur cette réplique, c’est la lunette qu’elle a la chance d’avoir.
Une vraie PU ! Et autant dire que je reste toujours scotché à cause d’elle.
170mm de long, un tube de 22… sur le papier, ça fait léger mais une fois qu’on à l’œil dedans… D’une luminosité hallucinante pour son gabarie ! Je connais des lunettes qui font 2x sa taille et qui sont moins propre que ça… Le réticule type R2 nous plonge direct dans l’histoire. Un bonheur cette lunette !

On est très loin d’un fusil (ou d’une réplique de fusil) pratique et ergonomique mais c’est pas ce qu’on lui demande. Il a un charme et un feeling qui lui est propre et qui ne laisse pas indifférent.

Merci Camille Bretaudeau pour m’avoir laissé jeté un œil à ce petit bijou.

Facebook Comments