Garde Main et Silencieux Carbone – Made In M4rmot

Garde Main et Silencieux Carbone – Made In M4rmot

8 mai 2019 Non Par Fever

Il y a quelques jours, l’ami et collègue de sniperland M4rmot m’a fait parvenir quelques pièces imprimées en 3D, afin que je les test et donne mon avis.
Ayant déjà eu du matos Airsoft en impression 3D, et ayant été très déçu par celui-ci, j’étais quelque peu sceptique à l’idée de renouveler l’expérience.
Mais M4rmot, confiant de ses créations, ne s’est pas démonté et il a eu raison !

J’ai donc reçut 3 objets : un garde-main de SRS 16″, un autre garde-main de SRS mais en 20″ et un silencieux de style carbone.

Je vais commencer par ce qu’il me semble le plus simple : les garde-mains.

Déjà, premier point à souligner, le design.
Alors je sais que les goûts et les couleurs ne se discutent pas, mais là quand même, je trouve à ces garde-main un look très sympa, épuré, un peu dans le style du Lightweight.
Pas de rail additionnel sur les côtés ni sur le dessus. Du moins d’origine. Rien ne vous empêche l’ajout d’accessoires type M-Lock (lampes, poignées ect…) étant donné que ce garde-main est compatible avec ce système d’accroche.

Niveau finition, on est sur un classique pour du 3D je dirais. On voit un peu les traits d’impression et on sent au toucher un certain grain. Quelques bavures au niveau du picatinny. Mais rien qui ne vienne mettre en danger l’intégrité de la pièce ni ne gêne l’utilisation.

Le plus important maintenant : la solidité.
Car autant vous dire que si je suis fébrile sur le 3D c’est bien à cause de ça. Toutes les pièces imprimées que j’ai pu avoir on finit par casser….

Mais là, rien à dire. Le plastique utilisé est un mélange de PLA chargé en carbone. D’où la couleur. Mais surtout, qui donne une bonne résistance au produit. Même en essayant de le tordre ou en appuyant sur les zones les plus fines, ça ne bouge pas d’un poil.

Bon après il faut rester raisonnable. On est sur du plastique donc si vous y allez à coups de marteau, il y a des chances que ça finisse par casser. Ça n’enlève rien au fait que ce garde-main compte parmi les créations les plus solides que j’ai rencontrées en impression 3D.

Au niveau des dimensions, on ne pourra juger que le 16″ qui est de taille identique à celui de Silverback. Quand à celui de 20″, cela apporte une variante entre le 18″ Mlock et de rail long que l’on connait déjà.

(noterez les changements d’éclairage…)

Niveau montage, pareil. Je me montre soupçonneux. Les pas de vis en plastique, c’est comme le reste, je n’en ai pas des bons souvenirs. Mais là, ça se tient. Il suffit juste d’être délicat et de ne pas y aller comme une brute. On aligne bien les 2 pièces, on visse doucement les premiers tours et après ça va tout seul, sans forcer. J’ai procédé à une vingtaine de montage/démontage du garde-main et le pas de vis n’a pas bronché et ne montre aucun signe d’usure.

Le pas de vis est bien calculé car la butée se trouve un poil plus loin que l’alignement du rail supérieur. Inutile donc de serrer comme un âne au risque d’abîmer la pièce.
On se retrouve avec une réplique allégée et avec un look assez sympa. La mienne jure un peu à cause de la peinture mais sur une coque Wolf Grey ou avec un paintjob sur le garde-main, je suis sur que ce sera très sexy.

Bon petit bémol sur le 20″.
Le pas de vis est mal calculé. Du coup la butée est beaucoup trop loin (d’un demi-tour). Du coup soit on dévisse pour rattraper et ça créé un jour entre le receiver et le garde-main. Soit on force pour faire un demi-tour de plus mais je suis pas fan de la méthode de force ….

Pas de panique, le problème a déjà été remonté et M4rmot a corrigé les plans bien avant que j’ai eu le temps de finir cette article.
Heureusement, malgré ce faux pas, il se rattrape sur un point important. Un point sur lequel j’aurai été intraitable. Oui ! Le garde-main n’exerce aucune contrainte sur le canon. Il ne le tord pas ni ne le solidarise. Ce qui nous permet de garder les avantages d’un canon flottant. Et ça, c’est vraiment bien.

Et je vais terminer sur un dernier petit détail. Qui me laisse un peu sur ma fin mais qui va me permettre la transition. Le garde-main en 3D est trop étroit pour permettre de glisser un silencieux Silverback ou M4rmot à l’intérieur. Bon, moi j’aime bien le look du silencieux dans le garde-main mais encore une fois… Les goûts et les couleurs …..

Ce qui nous amène donc à la troisième pièce reçu. Un silencieux.
Alors des silencieux en 3D, on en voit des tonnes. Alors pour se démarquer, il va falloir assurer.

Premièrement, il faut avouer que la conception est intéressante. Nous avons là un silencieux non pas en un bloc mais en 3 parties (si on exclu la mousse, car je la traiterai à part).
On retrouve le bout, qui est d’un style simple.
Le tube, en carbone. Très stylé.
Et le pas de vis, qui est en réalité un manchon qui vient s’emboîter dans le tube carbone et qui est maintenu par des joints toriques.

On retrouve sur les pièces en 3D la même qualité que sur les rails. Je ne reviendrai donc pas sur leur solidité ni sur la texture.
Le manchon quand à lui est suffisamment long pour ne pas sortir de son logement sans raison. Et les joints toriques verrouillent très bien. Vous sentez une certaine résistance quand vous emboîtez les 2 pièces. Certains parleront d’un gain d’étanchéité. (NB : le bout du silencieux est fixé sur le même principe). L’air restera prisonnier du silencieux. Mais c’est un point que je ne peux pas vérifier.

Au niveau installation, encore une fois, rien à signaler si ce n’est cette douceur dont il faut faire preuve. Mais ça s’installe vraiment sans problème. Là aussi, une vingtaine de montage/démontage ont été fait sans relever le moindre problème.

Mais outre le côté esthétique, ce qu’on va demander à un silencieux, c’est d’être efficace. Et là, on va le comparer à un silencieux qui a fait ses preuves : le silencieux Silverback…
Alors déjà, on peut constater que le silencieux en 3D est légèrement plus long et plus gros. De pas grand-chose, mais un peu quand même.

Mais honnêtement, je ne pense pas qu’une différence si légère puisse jouer sur sa qualité. On va donc s’intéresser à ce qui le compose : la mousse.
Et là, comme c’est pas mignon, on a de jolies rondelles roses. On retrouve une découpe en 2 tailles différentes, comme sur Silverback. On constate d’ailleurs que les rondelles sont très proches les unes des autres alors que pourtant, elles n’ont pas été conçu par la même personne, ni au même endroit et sans mesure comparative … Comme quoi, les grands esprits se rencontrent.

A défaut de modèle différent, la différence se fera sur la qualité de la mousse en elle-même. Et là, je vous avoue que je ne sais pas trop comment on teste une mousse. Tout ce que je peux vous dire, c’est que visuellement et au toucher, les mousses ont l’air identiques. Même épaisseur, même taux d’aération, même souplesse… Bien sur, cet avis reste suggestif.

Il faudra donc pousser les tests jusqu’au tir pour se rendre compte si différence il y a.
Configuration habituelle : SRS 16″, 2j à la 0.45.
Je ne rentre pas plus dans les détails car de tout de façon, on compare les silencieux à configuration égale.
Et là, les chiffres parlent d’eux même. Les deux silencieux offrent des résultats très bons et très proches l’un de l’autre. On est en moyenne à du 60dbl. Pas de gain mais pas de perte non plus avec ce silencieux 3D.

En conclusion donc, je suis très contant que M4rmot m’ai envoyé ces pièces. Il m’a réconcilié avec le 3D. Qui plus est, si ces produits étaient en PLA enrichi au carbone, M4rmot me fait savoir que les prochains seront fait dans un matériau encore plus solide, qui subira un post-traitement séchant et durcisseur par cuisson. Et en plus, il sera noir d’origine… Je regrette presque de ne tester que la version bêta….
Sachant qu’au niveau prix, les garde-mains seront entre 30€ et 35€, et le silencieux quand à lui sera aux alentours des 40€, on est donc sur une gamme de produits très accessibles et avec un excellent rapport qualité/prix.
Malgré quelques défauts dut à l’impression 3D et au coté home-made, on est sur des pièces qui en thermes de design, de fiabilité et d’efficacité offrent une très belle alternative à SBA, rallongeant la liste des possibilités de customs du SRS.

Facebook Comments